Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici | Si ce message ne s'affiche pas correctement, suivezce lien.

LETTRE D'INFORMATION
DG II DEMOCRATIE

Numéro 29 - 06 septembre 2021

DIRECTION DE LA DIGNITÉ HUMAINE, DE L'ÉGALITÉ ET DE LA GOUVERNANCE

EVENEMENTS

New report: How can governments guarantee women’s access to justice?

Nouveau rapport : Comment les gouvernements peuvent-ils garantir l'accès des femmes à la justice ?

Un nouveau rapport de la table ronde en ligne sur le Document «  Cadre pour mesurer l'accès à la justice, y compris les défis spécifiques auxquels sont confrontées les femmes" est désormais disponible.

 Le rapport examine le concept d'accès à la justice conformément aux normes internationales et du Conseil de l'Europe en matière de droits de l'homme ; il analyse la spécificité de l'accès des femmes à la justice et décrit le rôle des gouvernements pour garantir l'accès à la justice pour tous. Il énonce également les lignes directrices spécifiques qui peuvent le plus contribuer à un accès inclusif à la justice en Arménie, en Azerbaïdjan, en Géorgie, en République de Moldova et en Ukraine, et examine les indicateurs pertinents. Le rapport fournit aux autorités nationales des recommandations pour un plan de recherche visant à collecter des données clés utiles pour informer les politiques et les interventions des gouvernements afin de garantir un accès inclusif à la justice à tous les citoyens, y compris les femmes.

 Le  rapport a été produit dans le cadre du projet "Accès des femmes à la justice : respect de la Convention d'Istanbul et des autres normes européennes en matière d'égalité des genres", financé par l'Union européenne et le Conseil de l'Europe et mis en œuvre par le Conseil de l'Europe dans le cadre de son Partenariat pour la bonne gouvernance II.

Public Private Partnerships for Green City Solutions

Partenariats public-privé pour des solutions de ville verte

La démocratie peut-elle sauver l'environnement ? Telle est la question posée lors de l'édition de cette année du Forum mondial de la démocratie. Dans le cadre du Forum mondial pour la démocratie, la Division de la gouvernance démocratique a organisé un webinaire le 20 juillet pour explorer le rôle du secteur privé et des instruments financiers dans la lutte contre le changement climatique.

Au lendemain de la pandémie de Covid-19, les gouvernements et le secteur privé cherchent à "reconstruire en mieux" et à assurer une reprise verte, conformément aux engagements et obligations internationaux. Pour contribuer à la transition vers une économie à faible émission de carbone et résistante au changement climatique, les villes doivent investir dans des infrastructures à potentiel écologique, notamment dans les secteurs de l'énergie, du bâtiment, des transports et des déchets, pour n'en citer que quelques-uns. Comment, dès lors, réaliser cette transition ? Quel rôle le secteur privé peut-il jouer ? Et quel sera l'impact des partenariats public-privé (PPP) pour les solutions de la ville verte ? En outre, quelles sont les stratégies de financement vert que les villes pourraient suivre et comment assurer la durabilité, la participation et la transparence ?

Le webinaire "Public Private Partnerships for Green City Solutions" a exploré les différentes approches adoptées par les villes pour atteindre les objectifs climatiques, discuté des défis et des avantages associés aux partenariats public-privé, souligné le rôle des stratégies innovantes de financement vert et identifié les moyens d'accroître la transparence, la participation civile et la réactivité.

L'enregistrement du webinaire peut être consulté ici.

European Label of Governance Excellence in Portugal, Italy, Greece, Spain, Malta, and Hungary

Label européen d'excellence en matière de gouvernance au Portugal, en Italie, en Grèce, en Espagne, à Malte et en Hongrie.

Les douze principes de bonne gouvernance démocratique du Conseil de l'Europe représentent des valeurs fondamentales définissant une vision commune de la gouvernance démocratique en Europe.

ELoGE - Label européen d'excellence en matière de gouvernance - est décerné aux municipalités qui ont démontré leur conformité aux 12 principes, mesurée par rapport à une référence du Conseil de l'Europe. Actuellement, ELoGE est mis en œuvre dans une vingtaine d'États membres du Conseil de l'Europe.

En juillet, en coopération avec le Centre d'expertise pour la bonne gouvernance du Conseil de l'Europe, les cérémonies de remise des prix ELoGE ont été organisées en Grèce, en Italie et au Portugal et les ateliers ELoGE pour les autorités locales ont eu lieu à Malte et en Hongrie.

Un séminaire en ligne intitulé "Outils pour la bonne gouvernance des autorités locales et l'innovation dans le secteur public" a également été organisé pour les municipalités catalanes par le gouvernement de la Communauté autonome de Catalogne et DIPLOCAT, avec la participation du Centre d'expertise.

Les réactions extrêmement positives de tous les participants à ces programmes et événements ont témoigné de l'intérêt et de la valeur de la mise en œuvre durable et annuelle des projets ELoGE dans les États membres du Conseil de l'Europe.

COMITÉS, SUIVI, GROUPES DE TRAVAIL,

GREVIO en visite en Roumanie et en Allemagne

Une délégation du Groupe d'experts du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) a effectué une visite d'évaluation en Roumanie du 5 au 9 juillet 2021, dans le cadre de la procédure de suivi de la mise en œuvre par la Roumanie de la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul). Des réunions ont eu lieu avec des représentants de différents organes gouvernementaux ainsi qu'avec des juges des tribunaux civils et pénaux, et avec des représentants d'organisations non gouvernementales et des avocats travaillant dans le domaine de la violence contre les femmes. La visite d'évaluation en Allemagne est prévue du 6 au 10 septembre. Les rapports d'évaluation sur ces deux pays seront publiés en 2022.

Journée mondiale contre la traite des personnes (30 juillet)

A l'occasion de la Journée mondiale contre la traite des personnes (30 juillet), le Groupe d'experts du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) s'est joint au Groupe de coordination inter-agences contre la traite des personnes (ICAT) pour appeler les parties prenantes à inclure les perspectives des victimes et des survivants dans toutes les actions de lutte contre la traite (lien vers la déclaration).

"L’offre d'une assistance rapide et efficace aux victimes de la traite est essentielle pour les encourager à se détacher des trafiquants et assurer leur rétablissement et leur inclusion sociale", a déclaré Helga Gayer, présidente du GRETA. "Les victimes de la traite devraient avoir la possibilité de jouer un rôle dans les procédures pénales contre les trafiquants, si elles le souhaitent, et de recevoir une indemnisation. Les mesures visant à améliorer le soutien devraient inclure la consultation des victimes et des survivants de la traite des êtres humains afin de s'assurer que leurs besoins sont correctement satisfaits."

  

ACTIVITÉS DE COOPÉRATION

Lutte contre la traite des êtres humains dans les Balkans occidentaux et en Turquie

 Le Conseil de l'Europe, en coopération avec la Direction générale de la gestion des migrations de Turquie, a organisé un sommet sur la lutte contre la traite des êtres humains les 29 et 30 juillet 2021. Le sommet a eu lieu à Ankara et a rassemblé plus de 100 participants représentant des ministères et des agences gouvernementales turques, des organisations intergouvernementales et la société civile.

 Quatre sessions de formation sur la protection de la vie privée et des données personnelles des victimes de la traite des êtres humains ont été organisées à Banja Luka et Tarčin (Bosnie-Herzégovine), couvrant un total de 65 professionnels. Un accord a été trouvé sur la création d'un formulaire unifié pour les professionnels de première ligne sur la collecte d'informations personnelles concernant les victimes.

 Un atelier sur la révision des procédures opérationnelles standard pour l'identification et l'orientation vers une assistance des victimes de la traite a eu lieu du 2 au 6 août 2021 au Kosovo*.

Coopération avec les universités marocaines en matière de lutte contre la traite des êtres humains

Le Conseil de l'Europe a organisé deux événements sur la traite des êtres humains destinés aux professeurs et aux étudiants des universités marocaines en coopération avec la Commission nationale de lutte contre la traite des êtres humains : un atelier de sensibilisation à la lutte contre la traite a eu lieu à l'Université Hassan II, Casablanca (1er juillet 2021) et une formation initiale sur le même sujet a été organisée à l'Université de Tanger (6-7 juillet 2021). Des experts internationaux et nationaux ont présenté le cadre juridique national et international pertinent, ainsi que la version arabe du cours HELP (Human Rights Education for Legal Professionals) du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains. Des mémorandums de coopération entre les deux universités et le Conseil de l'Europe ont été signés.

New documentaries and videos on the impact of the Istanbul Convention now available in Ukrainian

De nouveaux documentaires et vidéos sur l'impact de la Convention d'Istanbul sont désormais disponibles en ukrainien

 Le documentaire sur l'impact de la Convention d'Istanbul présenté à l'occasion de son 10ème anniversaire est désormais disponible en ukrainien. Le documentaire analyse l'impact de la Convention sur le terrain.  Il fournit des témoignages d'autorités publiques et de la société civile présentant des exemples concrets de mesures prises en Albanie, en France, en Italie et en Suède pour mettre en œuvre les quatre piliers de la Convention, démontrant l'intérêt pratique de la Convention pour apporter des réponses concrètes aux besoins des femmes victimes de différentes formes de violence.

  La vidéo "Comment la Convention d'Istanbul aidera-t-elle à mettre fin à la violence contre les femmes en Ukraine ? retrace l'histoire de la signature de la Convention d'Istanbul par l'Ukraine, explique son contenu et ses objectifs et décrit les changements positifs qui interviendront après la ratification par l'Ukraine. Elle a été développée à l'intention des députés et fonctionnaires ukrainiens, ainsi que des professionnels travaillant dans le domaine de la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, des organisations de la société civile, des militants civiques, des experts, des médias et du grand public. Elle complète les vidéos précédentes, notamment "Mythes et faits concernant la Convention d'Istanbul" et "Comment le système d'assistance aux victimes de violence domestique et de violence à l'égard des femmes devra être amélioré après la ratification de la Convention d'Istanbul".

 Les  vidéos font partie du projet du Conseil de l'Europe "Combattre la violence contre les femmes en Ukraine" (COVAW).

Ukrainian NGOs supported to raise awareness on the Istanbul Convention

Soutien aux ONG ukrainiennes pour sensibiliser à la Convention d'Istanbul

 Deux organisations de la société civile ukrainienne ont reçu des subventions pour sensibiliser à la Convention d'Istanbul.

 La Strada Ukraine sensibilise l'opinion publique ukrainienne et encourage l'amélioration des cadres législatifs et politiques afin de rapprocher l'Ukraine du respect des normes de la Convention d'Istanbul, en se concentrant sur les décideurs et les fonctionnaires responsables de l’offre de services aux victimes de la violence à l'égard des femmes et de la violence domestique en Ukraine, ainsi que sur le grand public.

Le Mouvement public "Foi, espoir, amour" concentrera ses efforts sur la sensibilisation de la région d'Odessa à la nécessité de combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en organisant et en menant des campagnes d'information, des forums, des conférences de presse, des ateliers et des formations, ciblant notamment les décideurs, les fonctionnaires, les représentants des organes d'administration autonome des collectivités territoriales, les médias et la population en général.

 Les subventions ont été accordées dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe "Combattre la violence contre les femmes en Ukraine" (COVAW).

Ukraine : Conférence sur la protection des droits électoraux par les tribunaux administratifs

Les 1er et 2 juillet 2021, la IVe conférence internationale scientifique et pratique sur "La protection des droits électoraux par les tribunaux administratifs en Ukraine" a été organisée par la Cour suprême en coopération avec le Conseil de l'Europe et d'autres partenaires internationaux et nationaux. Elle a rassemblé plus de 100 participants, dont des représentants du système judiciaire ukrainien, des juges de Géorgie, de la République de Moldova, d'Allemagne, de Lituanie et d'Autriche, ainsi que des représentants d'organisations internationales, des avocats et des représentants du monde universitaire.

L'événement visait à discuter des mécanismes spécifiques de protection du droit de vote des citoyens et de résolution des litiges électoraux, ainsi qu'à échanger sur les expériences et les bonnes pratiques européennes en matière de résolution des litiges électoraux. Les participants ont convenu de fournir des recommandations basées sur les résultats de la conférence pour l'amélioration de la législation électorale, ainsi que la pratique de son application, afin d'assurer davantage la protection des droits de vote des citoyens ukrainiens.

Pour plus d'informations sur la conférence : Salle de presse du Bureau du Conseil de l'Europe en Ukraine

La décentralisation en Ukraine : Une réforme réussie

La décentralisation a été au cœur des processus de réforme dans plusieurs pays européens au cours des dernières décennies. L'Ukraine n'a pas fait exception, elle a lancé sa réforme de décentralisation en 2014. Le Centre d'expertise pour la bonne gouvernance a soutenu l'Ukraine dans la conception et la mise en œuvre de cette réforme ainsi que dans le renforcement des gouvernements locaux à travers son programme "Renforcer la décentralisation et la réforme de l'administration publique en Ukraine".

L'importance de cet effort a été soulignée lors du Forum "Ukraine 30 - Décentralisation - une des réformes les plus réussies en Ukraine", organisé le 28 juillet dans le cadre des célébrations du 30e anniversaire de l'indépendance de l'Ukraine. Le Forum a été ouvert par le Président de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky, et le Premier ministre, Denys Shmyhal. Ils ont tous deux reconnu l'importance de la Charte européenne de l'autonomie locale, qui a été ratifiée par l'Ukraine en 1997, dans la création d'un environnement approprié pour la réforme.

L'enregistrement vidéo de l'événement est disponible ici.

Georgian inspectors trained as trainers on sexual violence cases

Des inspecteurs géorgiens formés comme formateurs sur les cas de violence sexuelle

Dix représentants du ministère géorgien de l'Intérieur ont réussi une formation de quatre jours sur les cas de violence sexuelle, organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe "Promouvoir une approche intégrée pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et renforcer l'égalité des genres en Géorgie".

Les participants ont appris les concepts clés de la violence sexuelle, le cadre juridique international et européen, les normes et pratiques nationales ainsi que les aspects psychologiques du travail avec les victimes. La formation visait également à renforcer les compétences des participants en matière de formation. Les formations étaient basées sur les résultats de l'étude "Administration de la justice sur les crimes de violence sexuelle contre les femmes en Géorgie" et le manuel pour les enquêteurs, les procureurs et les juges sur le traitement des crimes de violence sexuelle, développé par le Conseil de l'Europe en coopération avec les autorités nationales, ONU Femmes et Egalité Maintenant.

GEORGIE Atelier "Plus de femmes dans l'(auto-)gouvernance et les obstacles auxquels les candidates sont confrontées".

Le 28 juillet, un atelier sur le thème "Plus de femmes dans l'(auto-)gouvernance et les obstacles auxquels les candidates sont confrontées" a été organisé en coopération avec la Commission électorale centrale de Géorgie.

L'atelier a permis un dialogue efficace et animé entre les représentants des organisations de la société civile et des partis politiques, les responsables électoraux, le président du Conseil pour l'égalité des sexes de la CEC, le président du Conseil parlementaire permanent pour l’égalité des genres, afin d'échanger des points de vue sur les efforts et les solutions communs visant à renforcer l'autonomisation politique des femmes pour influencer les processus de démocratisation dans le pays. Les participants ont été initiés aux instruments politiques et juridiques du Conseil de l'Europe en matière d’égalité des genres et de participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision. Ils ont discuté des défis auxquels sont confrontées les femmes politiques et les candidates ainsi que des mesures visant à promouvoir activement l'engagement des femmes dans les processus électoraux, notamment dans le cadre des prochaines élections locales du 2 octobre 2021.

BOSNIE HERZÉGOVINE Formation de trois jours pour les représentants des principaux médias de BiH

Une formation de trois jours (8-11 juillet) pour les représentants des principaux médias de Bosnie-Herzégovine (BiH) a été organisée dans le but de renforcer la capacité des médias à assurer un suivi et un reportage professionnels, indépendants, continus et pertinents sur les processus électoraux afin de renforcer la confiance dans l'État de droit, dans l'administration des élections et dans des élections équitables.

Le programme a été élaboré conformément aux normes internationales pertinentes et aux bonnes pratiques, et préparé en coopération avec le Conseil de l'Europe et la Commission électorale centrale (CEC).

Son objectif est de familiariser les représentants des principaux médias de BiH avec les aspects les plus importants des processus électoraux, de la législation électorale, des solutions existantes, mais aussi avec les défis posés par la nécessité d'améliorer la législation et les processus électoraux, y compris les améliorations techniques possibles par l'introduction de nouvelles technologies dans les processus électoraux.

Nouvelle phase du projet de lutte contre la violence envers les femmes et la violence domestique au Kosovo*.

Depuis le 1er juillet 2021, le Conseil de l'Europe a commencé à mettre en œuvre la phase III du projet ''Renforcer la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique''.

Le projet s'appuie sur les résultats des phases précédentes (2016-2017 et 2018-2020).  Il vise à définir une feuille de route concrète pour renforcer les cadres juridiques et politiques du Kosovo* en coopération avec le Groupe d'experts du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) ainsi qu'à renforcer les capacités institutionnelles pour prévenir et contrer la violence à l'égard des femmes et la violence domestique conformément aux normes de la Convention d'Istanbul.

 Le projet durera 20 mois, du 1er juillet 2021 au 28 février 2023, et sera mis en œuvre en coopération avec le Bureau du Conseil de l'Europe à Pristina.

Communication workshop “Building engagement: #IstanbulConventionSavesLives”

Atelier de communication "Building engagement : La convention d'Istanbul sauve des vies".

Le 25 juin, le Conseil de l'Europe, ONU Femmes et WAVE Network ont réuni des spécialistes de la communication, des journalistes et des militants d'ONG pour échanger des pratiques sur une communication percutante en matière d’égalité des genres et de droits de l'homme.

Les participants ont partagé leur expérience et des techniques et idées concrètes sur la manière de sensibiliser efficacement à la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique. Ils avaient pour but d'inspirer les ONG ayant reçu des subventions du Conseil de l'Europe à mener des campagnes de sensibilisation et de communication sur la Convention d'Istanbul.

L'atelier comportait également des séminaires nationaux pour la République tchèque et la Pologne animés par des professionnels locaux afin de réfléchir aux spécificités de ces pays. 

Lutte contre la violence à l'égard des femmes en Tunisie

Un atelier en ligne a eu lieu le 13 juillet 2021 avec la participation des acteurs tunisiens pertinents dans le domaine de la lutte contre la violence à l'égard des femmes. Cet événement a permis à la fois de discuter de la mise en place d'un système national de référence pour les femmes victimes de violence en Tunisie, et d'initier le processus de mise en place de ce système, ainsi que de présenter les bonnes pratiques en la matière. Les différentes étapes de la mise en place d'un système national de référence pour les femmes victimes de violence dans d'autres pays ont également été présentées aux participants.

La Tunisie a officiellement lancé son nouveau site web sur l’égalité des genres et la violence à l'égard des femmes lors d'un événement en ligne le 16 juillet 2021 avec la participation du Ministre de la Femme, de la Famille et des Seniors et du Chef du Bureau du Conseil de l'Europe en Tunisie. Le site web " Toutes et tous Uni.e.s (" All united against Violence ") développé par le ministère avec le soutien du Conseil de l'Europe est un site d'information publique qui explique les concepts de genre, d'égalité de genre, de discriminations fondées sur le genre, de formes de violence à l'égard des femmes et centralise toutes les applications, portails et supports disponibles au niveau national. Il permettra aux acteurs concernés d'utiliser ces outils pour leurs actions de prévention des violences faites aux femmes et de sensibilisation à ces questions.

Protéger les enfants de la violence en ligne au Maroc

Un atelier de renforcement des capacités des parents et tuteurs légaux pour une meilleure protection des enfants en ligne s'est tenu le 29 juin à Rabat. Cet atelier, organisé conjointement par le Conseil de l'Europe, avec les partenaires du projet Espace Maroc Cyberconfiance et la Fédération Nationale des Associations des Parents d'élèves du Maroc (FNAPEM), a été animé par des experts nationaux et internationaux, des représentants de l'industrie numérique tels qu'Instagram et Kaspersky et des membres du Comité Jeunes Enfants.

Cette rencontre a été l'occasion d'évoquer les principaux problèmes rencontrés par les parents et de détailler les outils disponibles pour mieux protéger les enfants en ligne, et de présenter à nouveau les spots de sensibilisation sur les risques et dangers d'internet pour les enfants et les parents, réalisés par le Conseil de l'Europe, ainsi que le portail de signalement lancé en février 2021 pour signaler de manière sécurisée et anonyme les images et vidéos d'abus sexuels sur des enfants mises en ligne.

REPUBLIQUE DE MOLDOVA - Formations électorales organisées à l'ATU Gagauzia

Le 26 juillet 2021, le Conseil de l'Europe, en coopération avec la Commission électorale centrale de l'Unité territoriale autonome de Gagaouzie, et le Centre de formation électorale continue, a lancé le développement de matériel de formation ainsi que l'organisation de formations pour les organes de gestion des élections (OGE) en vue des élections pour l'Assemblée populaire de Gagaouzie prévues pour le 19 septembre 2021.

 Ces formations prépareront les membres de trois conseils électoraux de district et de soixante-six bureaux électoraux de circonscription à assumer leurs responsabilités et à gérer de manière professionnelle l'organisation et le déroulement des élections. Des documents seront produits pour fournir aux membres des OGE des réponses afin qu'ils puissent assumer leurs responsabilités pendant la période électorale. Environ 130 000 électeurs sont attendus pour voter dans l'UAT Gagaouzie, République de Moldova, le 19 septembre 2021.

BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CONSEIL DE LE L'EUROPE

Soutien aux réfugiés et aux migrants en Bosnie-Herzégovine et en Macédoine du Nord

La Banque de développement du Conseil de l'Europe (CEB) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont signé trois accords de subvention, pour une valeur totale de 900 000 €, afin de continuer à fournir une assistance essentielle aux migrants et aux réfugiés en Bosnie-Herzégovine et en Macédoine du Nord. Le financement soutiendra les mesures de prévention et de réponse de Covid-19, y compris les efforts spécifiques visant à intégrer les migrants et les réfugiés dans les campagnes de vaccination locales.

 La CEB met en œuvre un projet financé par l'UE pour soutenir l'intégration des Roms

La CEB a lancé un projet pilote financé par l'UE pour développer de nouveaux modèles d'inclusion pour les Roms défavorisés en République slovaque, en Roumanie et en Bulgarie. Le projet pilote, intitulé "Housing and Empowerment of Roma" (HERO), est une initiative de 2,8 millions d'euros qui favorisera l'accès au logement et à l'emploi des familles roms vulnérables. L'aide comprendra des microcrédits pour le logement ainsi que des formations et un encadrement pour l'acquisition de compétences pratiques et professionnelles. Environ 240 familles vivant dans les trois pays devraient bénéficier du projet.

 La CEB et la Hongrie signent une augmentation de prêt de 152 millions d'euros pour financer les mesures en cours de COVID-19

La CEB et le ministère des Finances de la Hongrie ont signé un accord de prêt de 152 millions d'euros pour fournir des services médicaux aux personnes touchées par le COVID-19. Ce financement supplémentaire vient compléter un prêt approuvé en 2020 pour soutenir la réponse du pays à la pandémie. Le financement supplémentaire de la CEB couvrira les dépenses budgétaires de santé admissibles et les mesures essentielles, y compris les fournitures médicales nécessaires à la lutte continue contre la pandémie.

DIRECTION DE L'ANTI-DISCRIMINATION

EVENEMENTS

High level Conference on norms and standards on national minority rights

Conférence de haut niveau sur les normes et standards relatifs aux droits des minorités nationales

PRÉSIDENCE HONGROISE

Le 29 juin, le Conseil de l'Europe et la présidence hongroise du Comité des Ministres ont organisé la conférence de haut niveau "Normes et standards du Conseil de l'Europe sur les droits des minorités nationales : Résultats et défis". La secrétaire générale Marija Pejčinović Burić a évoqué les réformes menées depuis 2018 pour rationaliser le travail de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales (CCMN) et de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires (CELM). Elle a également souligné que l'action du Conseil de l'Europe sur les minorités nationales est particulièrement nécessaire avec l'apparition de nouveaux problèmes, comme le COVID-19. Snežana Samardžić-Marković, Directrice générale de la Démocratie, a animé un panel sur les instruments du Conseil de l'Europe sur la protection des minorités nationales et leurs procédures de suivi, auquel ont participé Marie B. Hagsgård, Présidente du Comité consultatif de la FCNM, et Vesna Crnić-Grotić, Présidente du Comité d'experts du CELV. Elles ont souligné les problèmes rencontrés par les minorités nationales, qui ont été exacerbés pendant la pandémie, tels que l'augmentation des discours de haine, les difficultés d'accès à la santé ou à l'éducation ou la nécessité de renforcer la communication dans les langues régionales ou minoritaires, tout en mentionnant des exemples positifs et les possibilités offertes par la numérisation.

Human Rights Conference of WorldPride Copenhagen–Malmö and EuroGames 2021

Conférence sur les droits de l'homme de la WorldPride Copenhague-Malmö et des EuroGames 2021

Du 16 au 20 août, le CdE a participé à la Conférence sur les droits de l'homme de la WorldPride Copenhagen-Malmö et des EuroGames 2021, l'événement le plus important pour promouvoir la Pride - la visibilité, la sensibilisation et l'égalité des LGBTI au niveau international. La Conférence était ouverte aux défenseurs et militants des droits de l'homme, aux élus, aux universitaires, aux ONG, aux médias, aux organisateurs de Pride et aux dirigeants sportifs dans le domaine des droits LGBTI+. Le secrétaire général adjoint, Björn Berge, a participé à la table ronde "Conversation de clôture : Le rôle de l'Europe pour l'inclusion des LGBTI+ chez eux et à l'étranger", et Dunja Mijatović, commissaire aux droits de l'homme, s'est exprimée lors de la "Plénière - Une voie à suivre pour la communauté LGBTI+" le 19 août. Eleni Tsetsekou, chef d'unité, a participé au panel "EU LGBTIQ Equality Strategy : Elle a présenté le travail du Conseil de l'Europe et discuté de la future coopération entre le Conseil de l'Europe et l'Union européenne avec Michael O'Flaherty, directeur de la FRA, et Salla Saastamoinen, directrice générale de la DG Justice de la Commission européenne, en se concentrant sur les plans d'action LGBTI, les initiatives contre les discours haineux et le travail avec la société civile. Elle a également tenu diverses réunions sur les activités de coopération du CdE, dont une avec Victor Madrigal-Borloz, expert indépendant des Nations Unies sur la protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre ; des parlementaires de l'APCE, dont Fourat Ben Chikha, rapporteur général sur les droits des personnes LGBTI ; des membres du réseau européen des points focaux gouvernementaux LGBTI. L'Unité SOGI était un partenaire exécutif de cet événement de la Fierté et a soutenu la participation d'ONG européennes, en particulier de la région des Balkans, à un événement qui poursuit et promeut le droit de réunion, la liberté d'expression et l'interdiction de la discrimination, droits qui sont protégés par la Convention européenne des droits de l'homme du Conseil de l'Europe - et pour soutenir et montrer sa solidarité avec ceux qui font face à des défis pour organiser des événements de la Fierté sûrs dans leurs villes.

2 August 2021 - European Roma Holocaust Memorial Day

2 août 2021 - Journée européenne de commémoration de l'Holocauste des Roms

À l'occasion du 2 août - Journée européenne de commémoration de l'Holocauste des Roms - la Secrétaire générale du Conseil de l'Europe, l'Ambassadeur de Hongrie au nom de la Présidence hongroise du Comité des Ministres, et le Rapporteur sur les Roms du Conseil conjoint de la jeunesse du Conseil de l'Europe et membre du Conseil d'administration du Réseau international Phiren Amenca, au nom de la société civile rom, ont publié des déclarations écrites pour commémorer les victimes de l'Holocauste des Roms et rendre hommage à ses survivants. L'accent a été mis sur la nécessité de contrer la déformation croissante de l'histoire et le déni de l'Holocauste en enseignant l'histoire du peuple rom de manière équilibrée, en faisant respecter la mémoire de l'Holocauste et en renforçant la vigilance contre la montée du racisme et les incidents liés aux discours et aux crimes haineux.

Lire la suite '

INTERCULTURAL CITIES

VILLES INTERCULTURELLES

Le 29 juin, le programme de la CCI a publié la page Faits et chiffres, un nouvel outil qui donne un aperçu visuel rapide de la composition des villes membres de la CCI. Cette nouvelle page intuitive, avec ses graphiques faciles à interpréter, s'adresse aux décideurs politiques, aux responsables des villes et à toute personne souhaitant savoir en un coup d'œil comment le modèle de politique d'intégration interculturelle est mis en œuvre dans le réseau.

Le même jour, le programme a également lancé une nouvelle vidéo de sensibilisation sur la diversité, l'identité et l'égalité, afin d'inciter les citoyens à réfléchir à la signification de la diversité et à l'importance d'identités dignes pour des sociétés plus inclusives.

Le 1er juillet, le programme ICC a publié deux autres guides sur la communication interculturelle : une note de synthèse sur "Migration et intégration : Quels récits alternatifs fonctionnent et pourquoi ? et une boîte à outils sur "Claiming the power of dialogue : toolkit for antirumours dialogue". Ces deux ressources font partie du matériel de formation de l'Académie de la CCI sur les récits alternatifs et la communication interculturelle.

Le 12 juillet, le réseau espagnol des villes interculturelles (RECI) a tenu sa deuxième réunion de coordination en vue de faire le point sur les récents événements organisés par le réseau, le suivi à donner au groupe de travail sur l'accueil des migrants et des réfugiés, et l'organisation de l'événement de célébration à l'occasion du 10e anniversaire du RECI.

Avec un format en ligne, le 6ème rassemblement de la jeunesse Anti-rumeurs a eu lieu du 15 au 18 juillet. L'événement a rassemblé des jeunes pour réfléchir, créer et construire des ponts en faisant de leurs différences une force. Habituellement destiné aux jeunes d'Espagne, le programme de cette année était ouvert pour la première fois à des jeunes venant d'un certain nombre de villes membres internationales de la CCI impliquées dans la mise en œuvre des stratégies anti-rumeurs.

 Le 23 juillet, le programme ICC a publié une note d'orientation intitulée Circular and intercultural cities : including migrants and diversity in circular and green economic models. Alors qu'il existe de nombreux conseils, des connaissances scientifiques, des instruments juridiquement contraignants et des financements relativement importants pour un développement plus durable de nos sociétés, il existe encore d'importantes lacunes pour aborder la transition verte d'une manière qui soit réellement inclusive et qui offre des solutions aux défis sociaux - et vice versa. La note d'orientation de l'ICC sur les "Cités circulaires et interculturelles" est une ressource que les villes peuvent utiliser pour apprendre comment intégrer au mieux les agendas de l'interculturalisme et du développement vert à travers le prisme du concept d'économie circulaire. Cette publication fait partie d'un projet plus large sur les Cités interculturelles durables.

COMITÉS, SUIVI, GROUPES DE TRAVAIL

ECRI

L'ECRI a tenu sa 86ème réunion plénière du 29 juin au 2 juillet 2021. Lors de cette réunion, l'ECRI a adopté son projet de Recommandation de politique générale révisée n°9 sur la prévention et la lutte contre l'antisémitisme, qui sera publié le 14 septembre 2021. En outre, l'ECRI a également examiné son avant-projet de recommandation de politique générale révisée n°5 sur la prévention et la lutte contre le racisme et la discrimination anti-musulmans.

L'ECRI a également adopté des conclusions de suivi intermédiaires sur la Lettonie et la Fédération de Russie, dont la publication est prévue le 16 septembre.

Pendant la plénière, l'ECRI a également tenu des consultations avec le Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale (CERD), l'organe frère de l'ECRI au niveau mondial. En outre, le coordinateur anti-racisme de la Commission européenne nouvellement nommé et le rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur la lutte contre le racisme et l'intolérance ont fait des déclarations sur des questions d'intérêt commun.

Parallèlement, la Présidente de l'ECRI a tenu un échange de vues annuel avec les Délégués des Ministres.

L'ECRI prépare actuellement des rapports sur le Danemark, l'Estonie et Monaco suite à des visites in situ dans ces pays de mai à juillet 2021. Elle organise maintenant des visites en Bulgarie, en France, en Hongrie, en Géorgie et en Grèce d'ici fin 2021.

CELV

Le 30 juin, le Comité d'experts du CELV a tenu sa 69ème réunion plénière et a adopté son évaluation de la mise en œuvre des recommandations d'action immédiate contenues dans le cinquième rapport d'évaluation du Comité d'experts sur la Slovénie.

Le 7 juillet, le Comité des Ministres a adopté deux résolutions sur la mise en œuvre de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales par le Liechtenstein et la République de Moldova.

Au cours de l'été, le Comité d'experts du CELV et le Comité consultatif sur la FCNM ont effectué plusieurs visites de pays. Le Comité consultatif a visité l'Estonie (visite coordonnée avec l'ECRI) et l'Allemagne, tandis que le Comité d'experts du CELV a visité l'Ukraine et Chypre. En outre, les deux comités ont effectué une visite coordonnée en Norvège. Les deux comités préparent actuellement leurs rapports d'évaluation et avis respectifs.

CDENF

Le Comité d'experts sur les droits et l'intérêt supérieur de l'enfant dans les procédures de séparation parentale et de placement (
CJ/ENF-ISE) a publié les deux études de faisabilité sur la protection de l'intérêt supérieur de l'enfant dans les procédures de droit interne engagées par les autorités publiques pour limiter les responsabilités parentales ou placer un enfant, et dans les procédures de séparation parentale. Ces études, approuvées par les bureaux du Comité directeur pour les droits de l'enfant (CDENF) et du Comité européen de coopération juridique (CDCJ), permettront au CJ/ENF-ISE de poursuivre ses travaux sur l'élaboration d'un ou plusieurs instruments juridiques non contraignants, conformément aux décisions du Comité des Ministres.

Conventions sur le Sport

 Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo ont fourni une excellente occasion de sensibiliser aux Conventions du Conseil de l'Europe sur le sport, d'une grande importance pour ces compétitions, que ce soit dans la lutte contre le dopage et la manipulation des compétitions sportives, ou en promouvant une approche intégrée de la sûreté, de la sécurité et du service des événements sportifs. Sous l'égide de la Convention de Macolin, une coordination étroite des différentes parties prenantes dans le domaine de la lutte contre la manipulation des compétitions sportives, ainsi que du Comité international olympique, a permis à ces acteurs clés de travailler ensemble tout au long de l'été et depuis différentes régions du monde, de partager des informations et de surveiller l'activité du marché des paris relatifs aux multiples disciplines olympiques.

  Le 3 août, l'Autriche a ratifié la Convention du Conseil de l'Europe sur une approche intégrée de la sûreté, de la sécurité et des services lors des matches de football et autres manifestations sportives (STCE n° 218), également connue sous le nom de Convention de Saint-Denis. La Convention compte désormais 21 États parties.

ACTIVITÉS DE COOPÉRATION

Renforcer les capacités des policiers ukrainiens à traiter les crimes de haine contre les personnes LGBTI.

Les 21 et 22 juillet et les 29 et 30 juillet 2021, 28 officiers de police ont amélioré leurs connaissances sur les groupes LGBTI et leurs compétences sur la manière de traiter les crimes de haine affectant les personnes LGBTI, grâce à deux cours de formation organisés par le projet régional de partenariat UE-Conseil de l'Europe pour la bonne gouvernance sur le thème "Renforcer l'accès à la justice pour les victimes de discrimination, de discours de haine et de crimes de haine", avec la contribution du ministère ukrainien de l'Intérieur et de l'ONG ukrainienne Fulcrum. Les deux cours de formation étaient basés sur le manuel du Conseil de l'Europe "Policing hate crimes against LGBTI people", qui a été récemment adapté pour l'Ukraine. Il s'agit également d'un bon exemple des efforts coordonnés de l'Unité de coopération et de lutte contre les discours haineux et de l'Unité Orientation sexuelle et identité de genre du Conseil de l'Europe.

C'est la première fois que des policiers ukrainiens sont formés aux crimes de haine contre les personnes LGBTI par le Conseil de l'Europe. Un autre cours de formation pour la police de patrouille est prévu pour l'automne 2021.

Lutte contre la violence à l'égard des enfants en Ukraine

JOURNÉE MONDIALE DES RÉFUGIÉS

Le 26 août 2021, le projet du Conseil de l'Europe "Combattre la violence contre les enfants en Ukraine", en coopération avec le Bureau du Commissaire parlementaire aux droits de l'homme d'Ukraine (le Bureau), a organisé un atelier en ligne sur le "Suivi du droit de l'enfant à la protection contre la violence et les abus". Plus de 50 représentants du Bureau provenant de différentes régions d'Ukraine et de son Secrétariat ont discuté du projet de recommandations méthodologiques qui fournissent un cadre pour une approche unifiée de la conduite des visites de suivi et de la préparation des rapports. Les recommandations méthodologiques seront finalisées à la lumière des commentaires reçus des participants à l'atelier.

Empowering minorities through art

Renforcer les minorités par l'art

Renforcer les minorités par l'art - une contribution du Conseil de l'Europe en Bosnie-Herzégovine. Grâce à une subvention accordée dans le cadre du programme de la Facilité Horizontale II de l'UE/COE, le projet de lutte contre la discrimination en Bosnie-Herzégovine soutient l'exposition de l'artiste bien connue Selma Selman. L'exposition se concentre sur la promotion de la diversité et de l'inclusion à travers les œuvres d'art de la communauté rom, et est présentée à la Galerie nationale de Bosnie-Herzégovine du 23 juillet au 10 septembre 2021.

Lien : Exposition solo de Selma Selman | UGBiH.ba

Empowering minorities through art

Lutter contre la violence à l'égard des enfants en République de Moldova

Le projet du Conseil de l'Europe "Combattre la violence contre les enfants en République de Moldova" a organisé le 17 août 2021 un événement en ligne pour présenter le manuel de maîtrise de l'Internet aux enseignants, en collaboration avec le ministère de l'Education et de la Recherche. Plus de 150 représentants du ministère, des départements d'éducation des municipalités et des districts et des enseignants ont participé à l'événement. Ils ont discuté des défis rencontrés par le système éducatif dans le domaine de l'utilisation sûre d'Internet, des actions mises en œuvre dans ce domaine, des mesures nécessaires à prendre à cet égard et de la manière d'utiliser le manuel pour progresser dans ce domaine.

EU-CoE Joint Programme “Inclusive Schools: Making a Difference for Roma Children (INSCHOOL)”

Programme conjoint UE-CoE "Écoles inclusives : Faire la différence pour les enfants roms (INSCHOOL)".

Le 28 juin 2021, une conférence en ligne a fait le point sur les réalisations du projet conjoint Union européenne/Conseil de l'Europe "Écoles inclusives : Faire la différence pur les enfants roms (INSCHOOL)" et a identifié des pistes pour l'avenir. L'événement a réuni les partenaires du projet et les parties prenantes de la République tchèque, de la Hongrie, de la Roumanie et de la République slovaque, notamment des décideurs politiques, des praticiens de l'éducation ainsi que des représentants et des experts du Conseil de l'Europe et de l'Union européenne. Les représentants des autorités nationales de la République tchèque, de la Roumanie et de la République slovaque ont présenté les réformes structurelles entreprises pour garantir l'égalité, le respect de la diversité et les approches inclusives dans leurs systèmes éducatifs respectifs, tandis que les directeurs d'école des trois pays ont discuté des mesures pratiques prises par leurs écoles pour mettre en œuvre les méthodologies présentées par le projet INSCHOOL. L'une des principales réalisations du projet conjoint est la création de solides réseaux de soutien des autorités publiques vis-à-vis des écoles qui mettent en œuvre des concepts d'éducation inclusive.

Pour plus d'informations sur la conférence, y compris les présentations, cliquez ici.


Le 26 août, l'édition 2021 de l'école politique rom a été lancée en Ukraine. Entre août et octobre, les participants suivront 5 modules de formation. La première session, qui s'est déroulée les 26 et 27 août 2021, portait sur la participation politique et les Roms, l’égalité des genres et la participation des femmes roms, le rôle et l'importance des conseils locaux et l'impact des réformes de décentralisation. L'objectif des écoles politiques roms, qui seront également mises en œuvre cette année en Albanie, en Grèce, en Italie, au Portugal et en Espagne, est d'encourager la participation des Roms à la vie publique et politique, notamment en se présentant aux élections locales, régionales, nationales et européennes.

Programme conjoint UE-CoE "Accès des femmes roms et des gens du voyage à la justice (JUSTROM)" : formation aux droits de l'homme et à la non-discrimination en Grèce

En juin-juillet 2021, l'équipe JUSTROM en Grèce a mis en œuvre avec succès quatre cours de formation de deux jours pour les officiers de police sur la prévention et la lutte contre la discrimination à l'égard des Roms, auxquels ont participé 80 officiers de police de différents grades de la région de l'Attique, désignés par la direction de l'éducation de la police hellénique. Au cours de ces formations, les participants ont discuté, entre autres, du cadre juridique national des crimes de haine ; des crimes à motivation raciste ; de la typologie et de la jurisprudence, avec un accent particulier sur les Roms ; de la police de proximité et de la médiation interculturelle ; de l'antitsiganisme en tant que forme particulière de racisme ; et de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme.

L'équipe de JUSTROM a également organisé, en partenariat avec l'ONG "Symbiosis", quatre sessions de formation sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme relative aux Roms, à la lutte contre la discrimination, à l'antitsiganisme, à l'apatridie et à la violence raciste à l'intention des membres du personnel des centres communautaires municipaux, en partie diffusées en direct sur les médias sociaux, touchant ainsi un large public de plusieurs centaines de participants.

EU-CoE Joint Programme “Roma and Traveller Women’s Access to Justice (JUSTROM)”: human rights and non-discrimination training in Greece

Programme conjoint UE-CoE "Promouvoir la bonne gouvernance et l'autonomisation des Roms au niveau local (ROMACTED)" : Petit-déjeuner de travail en Serbie

Le 23 juillet, Gordana Comic, Ministre des Droits de l'Homme et des Minorités et du Dialogue Social de Serbie, a rejoint l'équipe ROMACTED au Bureau du Conseil de l'Europe à Belgrade pour un petit-déjeuner de travail. Les chefs de mission des États membres et observateurs du Conseil de l'Europe, la délégation de l'Union européenne en Serbie et le coordinateur résident des Nations unies ont également participé à l'événement. Plus d'informations disponibles ici.

EPAS - ENLARGED PARTIAL AGREEMENT FOR SPORT

L'ACCORD PARTIEL ÉLARGI POUR LE SPORT

Dans le cadre du partenariat IPACS, le groupe de rédaction de la Task Force 3 s'est réuni le 8 juillet 2021, en ligne, pour finaliser la rédaction des lignes directrices pour la mise en œuvre du Benchmark pour la gouvernance du sport, approuvé par l'Accord partiel élargi pour le sport en 2020. Les prochaines étapes des activités de la Task Force consistent à élaborer une stratégie d'utilisation du référentiel et des lignes directrices qui l'accompagnent, en mettant particulièrement l'accent sur la manière dont ils peuvent être utilisés par les organisations sportives et les autorités publiques, en offrant des conseils et un soutien sur la manière d'inclure le référentiel dans leur propre processus de contrôle.

La task force 3 comprend des représentants du comité directeur de l'IPACS, des organisations sportives internationales et des organismes gouvernementaux, ainsi que des experts indépendants qui apportent leur expertise dans les domaines de la gouvernance d'entreprise, de la gouvernance publique, de la gouvernance dans le sport, de la lutte contre la corruption, de la conformité et du contrôle.

Lire la suite '

DIRECTION DE LA PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE

EVENEMENTS

A 10th PALME D’OR FOR EURIMAGES!

Une 10e PALME D'OR POUR EURIMAGES !

Avec une sélection exceptionnelle de 18 films soutenus par Eurimages, dont 8 en compétition officielle, la 74e édition du Festival de Cannes s'est achevée par l'attribution de la Palme d'Or à TITANE de Julia Ducournau, coproduction entre la France et la Belgique et soutenue par le Fonds.

Le Jury présidé par Spike Lee a également choisi de récompenser d'autres films soutenus par Eurimages en décernant

le Grand Prix à COMPARTMENT NO.6 de Juho Kuosmanen, une coproduction exceptionnelle entre la Finlande, l'Allemagne, l'Estonie et la Fédération de Russie,

le prix du meilleur réalisateur à Leos Carax pour ANNETTE (FR, BE, DE, MX, JP) et

le prix de la meilleure interprétation féminine à Renate Reinsve pour THE WORST PERSON IN THE WORLD de Joachim Trier, une coproduction entre la Norvège, la France, la Suède et le Danemark.

dans la section Un Certain Regard qui comprenait 6 films soutenus par Eurimages, deux ont été primés : LA CIVIL (BE, RO) de Teodora Ana Mihai a obtenu le Prix du Courage et LAMB (IS, SE, PL) de Valdimar Jóhannsson a reçu le Prix de l'Originalité. Enfin, la coproduction soutenue par Eurimages, A CHIARA (IT, FR) de Jonas Carpignano, sélectionnée à la Quinzaine des Réalisateurs, a reçu le Prix du Meilleur Film Européen décerné par le Label Europa Cinemas.

Eurimages est fier de cette sélection exceptionnelle qui a été récompensée par tant de prix prestigieux, dont cette 10ème Palme d'Or décernée à une femme pour la réalisation de son deuxième long métrage particulièrement audacieux.

Cette reconnaissance par le jury de l'un des plus importants festivals internationaux du monde de la qualité du cinéma soutenu par le Fonds confirme une fois de plus la valeur du label Eurimages.

Depuis sa création en 1988, EURIMAGES a soutenu 2 236 coproductions pour un montant total d'environ 640 millions d'euros.

EUROPEAN HERITAGE DAYS

LES JOURNÉES EUROPÉENES DU PATRIMOINE

Cette année, les Journées européennes du patrimoine célèbrent leur 36e anniversaire sous le thème commun du patrimoine inclusif et diversifié, afin d'encourager une large participation à la culture, de favoriser et de célébrer la diversité et de souligner que l'interaction avec des individus et des communautés d'origines culturelles différentes peut enrichir nos vies. Une attention particulière est accordée à la nécessité de rendre les événements plus accessibles, à la fois en supprimant les barrières physiques et en offrant une plateforme à différents groupes, notamment les personnes vulnérables et marginalisées qui ont souvent moins l'occasion de partager leurs histoires.

  La brochure Heritage : All Inclusive a été préparée et largement partagée. Elle sert d'introduction au thème et offre aux organisateurs d'événements des conseils pratiques et des idées pour organiser des événements EHD accessibles. Une boîte à outils spéciale pour les événements inclusifs, destinée à développer, organiser et évaluer les événements inclusifs des JEP, s'appuie sur l'expérience et la contribution des coordinateurs nationaux des JEP à travers le continent, ainsi que sur une série de partenaires et de participants, sur la façon de s'engager avec de nouveaux publics et de démanteler les barrières à la participation en s'assurant que les espaces d'événements sont accueillants et accessibles.

 Le festival annuel des JEP, qui dure deux mois, a débuté en Irlande le 14 août et se déroulera dans toute l'Europe, pour se terminer fin octobre. Pour accompagner les événements de cette année, le site web des Journées européennes du patrimoine a récemment été remanié et d'importants changements ont été apportés pour offrir une meilleure expérience utilisateur. Les nouvelles fonctionnalités devraient permettre aux coordinateurs nationaux des JEP et aux organisateurs d'événements locaux de télécharger leurs événements directement sur une carte interactive et aux visiteurs d'avoir un aperçu clair de ce qui se passe dans leur région ainsi qu'au-delà des frontières nationales. Le site web contient également des nouvelles, des histoires, des publications et des profils de pays.

  Les chroniques des Journées européennes du patrimoine, un film documentaire qui présente les diverses expériences des organisateurs et des visiteurs des événements des JEP dans trois pays (Royaume-Uni-Angleterre, Géorgie, Slovénie) a également été rendu public et largement partagé sur les plateformes numériques des JEP. Les stars du film parlent de leur vision des JEP, de la valeur de notre patrimoine culturel commun et de leur inspiration pour participer aux événements. La vidéo d'animation explique comment participer aux célébrations des JEP et cette année elle a été adaptée en plusieurs langues.

AZERBAIJAN JOINS THE COUNCIL OF EUROPE DIGITAL EXHIBITION "FREE TO CREATE - CREATE TO BE FREE”

AZERBAIJAN a rejoint la nouvelle exposition numérique du Conseil de l'Europe « Libre de créer - Créer pour être libre »

Le ministère de la Culture de la République d'Azerbaïdjan a annoncé sa participation à la nouvelle exposition numérique du Conseil de l'Europe "Libre de créer - Créer pour être libre". Le comité d'experts a sélectionné des œuvres d'art des célèbres artistes Faig Ahmed et Rashad Mehdiyev qui représentent la créativité et la liberté.

L'exposition fait suite au récent Manifeste sur la liberté d'expression des arts et de la culture à l'ère numérique, lancé par le Comité directeur de la culture, du patrimoine et du paysage en 2020 comme contribution au 70e anniversaire de la Convention européenne des droits de l'homme.

Lire la suite '

COMITÉS, CONSEILS, GROUPES DE TRAVAIL

CDPPE

Le Bureau du
CDPPE s'est réuni en ligne les 5 et 6 juillet. Le Bureau a examiné la première ébauche de la stratégie éducative, a discuté de la poursuite du développement du Cadre de référence des compétences pour une culture démocratique (RFCDC), en particulier en ce qui concerne l'enseignement professionnel, a examiné le projet de recommandation sur l'importance de l'éducation plurilingue pour la démocratie, et a donné des conseils sur les prochaines étapes concernant le Forum mondial sur la mission démocratique de l'enseignement supérieur et la Plateforme sur la mission démocratique de l'enseignement supérieur au niveau local.

  Le 7 juillet, la première réunion du groupe de travail sur l'enseignement de l'histoire s'est tenue en ligne dans le but d'examiner les programmes 2022-2025 du projet d'enseignement de l'histoire du département de l'éducation et de l'Observatoire de l'enseignement de l'histoire en Europe.

OHTE

La réunion inaugurale du Conseil scientifique consultatif (CSC) de l'Observatoire de l'enseignement de l'histoire en Europe a eu lieu en ligne le 13 juillet 2021. Les membres nouvellement élus se sont réunis pour la première fois afin de se présenter et d'adopter le règlement intérieur qui régira leurs méthodes de travail. Le conseil veillera à la qualité académique, scientifique et méthodologique des travaux de l'OHTE. Il se réunira à nouveau le 10 septembre 2021 pour élire son président et son vice-président et discuter de la préparation des rapports réguliers et thématiques de l'Observatoire.

CDCPP

Les présidents du Comité directeur pour les politiques et pratiques en matière d'éducation (CDPPE), du Comité directeur européen pour la jeunesse (CDEJ)/Conseil consultatif pour la jeunesse (CCJ) et Conseil mixte pour la jeunesse (CMJ) et du Comité directeur pour la culture, le patrimoine et le paysage (CDCPP) ont procédé à un échange de vues lors de la réunion du GR-C du 1er juillet. La présidente du CDCPP, Flora van Regteren Altena, conseillère politique principale au ministère néerlandais de l'Education, de la Culture et des Sciences, a présenté l'acquis et les travaux actuels du CDCPP, en expliquant comment ils s'inscrivent dans le nouveau cadre stratégique de la Secrétaire Générale, et comment les principales activités et thèmes à venir du Comité continueront à répondre aux priorités du Conseil de l'Europe dans les années à venir.

  Après les présentations des présidents, une session thématique a été organisée pour discuter de l'impact et des leçons tirées de la pandémie de Covid-19 dans les domaines de l'éducation, de la culture, du patrimoine, de l'environnement et de la jeunesse.

L'ÉDUCATION EN BREF

  • Le 20 juillet dernier, la Belgique a officiellement rejoint l'Accord partiel élargi pour le Centre européen pour les langues vivantes, devenant ainsi le 34ème Etat membre. La Belgique met actuellement en place ses structures nationales afin de pouvoir bénéficier immédiatement de son nouveau statut et participera au prochain Conseil d'administration qui se tiendra en octobre prochain.
  • Le 9 juillet, le chef du service Éducation du Conseil de l'Europe, Sjur Bergan, a présenté le passeport européen des qualifications pour les réfugiés et a partagé son expérience du développement et de la mise en œuvre de la Convention de reconnaissance de Lisbonne lors d'un cours d'été en ligne destiné aux évaluateurs de diplômes des universités italiennes. Le cours était organisé par CIMEA, l'ENIC/NARIC italien.
  • A l'approche de la 20e Journée européenne des langues, le 26 septembre, le CELV a développé une série de nouvelles ressources passionnantes pour célébrer cette journée importante.  Celles-ci incluent : Le Grand Bake-Off du 20e anniversaire de l'EDL La vidéo internationale du joyeux anniversaire de l'EDL Le poster de l'EDL 20 choses que vous ne savez peut-être pas sur les langues de l'Europe disponible en EN, DE, ES, FR et Monténégrin
    Le voyage linguistique de Lara à travers l'Europe - un livre d'autocollants magnifiquement illustré pour que les enfants découvrent le riche paysage linguistique de l'Europe, accompagné de fichiers sonores et d'un guide pour les enseignants, actuellement disponible en 8 langues.

JEUNESSE EN BREF

  • Projet Change maker - Formation nationale Compass sur l'éducation aux droits de l'homme en Hongrie / Centre européen de la jeunesse Budapest, 19-23 juillet

Cette activité a été organisée au CEJ Budapest en étroite collaboration avec Amnesty International Hongrie. Elle a permis de développer la capacité de 28 travailleurs de jeunesse, formateurs et enseignants à travailler avec des jeunes qui veulent jouer un rôle actif dans la création d'un monde plus juste en s'organisant et en se mobilisant conformément aux principes des droits de l'homme internationalement reconnus sur lesquels le Conseil de l'Europe et Amnesty International Hongrie (AIHU) sont fondés. Les participants ont été dotés des connaissances et des compétences nécessaires pour agir en tant que multiplicateurs de l'éducation aux droits de l'homme et concevoir de manière indépendante des éléments de formation adaptés aux besoins sur la base des ressources du Conseil de l'Europe telles que Compass, Mirrors et Gender Matters. Pendant le cours, la version hongroise de Compass a également été lancée.

  • Académie des droits de l'homme en Bosnie-Herzégovine / Ce cours de formation Compass, qui s'est tenu du 23 au 26 juillet, a été mis en œuvre par le Conseil de la jeunesse de la Fédération de Bosnie-Herzégovine en partenariat avec le Conseil de la jeunesse de la Republika Srpska et l'Association des lycéens de Bosnie-Herzégovine. Il a permis aux personnes travaillant avec des jeunes de mener des activités éducatives dans le domaine des droits de l'homme. Les participants ont été initiés au cadre théorique de base lié aux droits de l'homme, ont parlé de leurs propres expériences et attitudes en matière de droits de l'homme, ont réfléchi aux valeurs, principes et méthodes utilisés dans l'éducation aux droits de l'homme et ont eu l'occasion de concevoir des moyens d'acquérir des connaissances qu'ils peuvent intégrer dans les organisations dans lesquelles ils travaillent.
  • Formation aux droits de l'homme et à la citoyenneté démocratique pour les enseignants et les animateurs de jeunesse de la Fédération de Russie 13-17 août, Korobytsyno, Fédération de Russie / Cette activité, mise en œuvre en coopération avec le Schools Project, a développé les compétences de 32 enseignants et animateurs de jeunesse en matière d'éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme, en mettant l'accent sur les méthodes interactives d'enseignement et d'apprentissage. Le programme a couvert les objectifs et le contenu de l'éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme, la base pédagogique de l'éducation moderne à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme. Il a permis aux participants de concevoir des stratégies pour résoudre les problèmes typiques du processus de mise en œuvre de l'éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l'homme dans le contexte russe actuel. La réalisation de ce cours de formation est extrêmement importante pour les réalités russes actuelles et les défis auxquels est confrontée la société civile.

EURIMAGES

EURIMAGES

Le 19 août, lors de la cérémonie de remise des prix qui a clôturé le Festival du film de Sarajevo, le projet FORGET THE OCEAN, WHY NOT TRY SURFING THESE INSANE RIVER WAVES de Marko Grba Singh, qui sera produit par la société serbe Non-Aligned Films, a remporté le Prix Eurimages du développement de la coproduction, d'une valeur de 20 000 €, décerné lors du Marché de la coproduction de CineLink.

Eurimages a également poursuivi la mise en œuvre de sa réforme de gouvernance au cours de l'été. Un nouvel outil informatique a été développé pour permettre le lancement d'un appel à candidatures ouvert pour des experts cinématographiques externes. A partir de janvier 2022, des experts indépendants évalueront les demandes de coproduction et feront des recommandations de soutien, sur la base de critères de sélection et de lignes directrices définis par le Comité de direction du Fonds. Des experts seront également sollicités pour aider à la prise de décision dans d'autres programmes du Fonds.

CENTRE NORD SUD

A new Global Education e-learning course for all.

Un nouveau cours en ligne d'éducation globale pour tous.

FORMATION

Ce cours propose des présentations, des informations interactives, des vidéos, des podcasts, des exercices de réflexion et des outils d'évaluation d'auto-apprentissage divisés en quatre modules thématiques fournissant les connaissances et les compétences nécessaires pour mettre en œuvre au mieux l'éducation globale et inspirer les gens à devenir des agents actifs du changement mondial !

Simultanément, la nouvelle page web ELearning avec la description du cours et le lien correspondant a été lancée.

A new Global Education e-learning course for all.

La société civile dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes

FORMATION

Le 19 août, dans le cadre du programme "Appui régional au renforcement des droits de l'homme, de l'Etat de droit et de la démocratie dans le sud de la Méditerranée" (Programme Sud IV), un cours de formation sur "La société civile dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes" a été lancé et se déroulera jusqu'à la fin du mois d'août. La formation s'adresse aux bénéficiaires du programme de subventions régionales sur la protection dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes basée sur les normes du Conseil de l'Europe contextualisées à la région de la Méditerranée du Sud, sur la plateforme HELP du Conseil de l'Europe.

Global Youth

Global Youth

FORMATION

Le Centre Nord-Sud promeut un cours de formation en ligne du 23 août au 31 octobre 2021, dans le cadre du projet "Global Youth", afin d'accroître les compétences des facilitateurs désireux d'améliorer la qualité du dialogue entre les organisations de la société civile liées à la jeunesse et les représentants institutionnels, afin de mieux faire connaître les rôles de chacun dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies. Le cours en ligne vise à développer les compétences des professionnels qui facilitent les moments virtuels de dialogue, de consultation et de partage entre les différentes parties prenantes de la jeunesse (décideurs politiques, chercheurs, représentants de la jeunesse, organisations internationales) en garantissant un haut niveau d'engagement entre tous les acteurs.

Lire la suite '

Meta-University

Méta-université

Les préparatifs de la Méta-Université, qui se tiendra du 19 au 22 octobre, sont en cours. La méta-université est un espace en ligne permettant de se connecter et de se reconnecter avec différentes organisations internationales, de réfléchir aux circonstances critiques et aux défis récents et d'élaborer des plans pour l'avenir. L'événement explorera l'impact du virage numérique, stimulé par la pandémie, sur le secteur de la jeunesse. Un appel a été lancé aux organisations de services aux jeunes de toutes les régions souhaitant participer à la Méta-université 2021. Elles peuvent proposer une activité en ligne (webinaire, atelier, conférence, brainstorming de groupe, table ronde, etc.) qui fera partie du programme de l'événement.

Lire la suite '