Press Release - Council of Europe - Parliamentary Assembly

T +33388413193    F +33390214134    http://assembly.coe.int   pace.com@coe.int

Ref. PACE 067 (2011)

La sélection prénatale en fonction du sexe atteint des ‘proportions inquiétantes’ en Albanie, Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie, selon une Commission de l’APCE

Strasbourg, 09.09.2011 -  La sélection prénatale en fonction du sexe atteint des « proportions inquiétantes » dans plusieurs États membres du Conseil de l’Europe, notamment en Albanie, Arménie et Azerbaïdjan, où ce taux est de 112 garçons pour 100 filles, et en Géorgie, où il est de 111 garçons pour 100 filles, a alerté aujourd’hui la Commission sur l’égalité des chances de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

En adoptant un projet de résolution basé sur le rapport de Doris Stump (Suisse, SOC), la commission a demandé à ces quatre Etats « d’enquêter sur les causes et les raisons des sex-ratios asymétriques à la naissance » et de redoubler d’efforts pour « relever le statut des femmes dans la société ». Leurs gouvernements devraient procéder à la collecte de données fiables sur les sex-ratios à la naissance, y compris dans diverses régions d’un même pays et former le personnel médical en matière de sélection prénatale fondée sur le sexe.

Selon la commission, la sélection prénatale en fonction du sexe ne devrait être employée qu’aux fins exclusives de prévenir des maladies héréditaires graves liées au sexe, dans le cadre de l’avortement légal ou de l’utilisation de technologies de procréation assistée. Tous les Etats membres du Conseil de l’Europe devraient recommander aux hôpitaux publics d’instruire aux médecins « de ne pas révéler le sexe du fœtus ».

L’Assemblée se prononcera sur ce projet de résolution lors de sa prochaine session plénière (Strasbourg, 3-7 Octobre 2011).

Textes adoptés

Pre-natal sex selection has reached ‘worrying proportions’ in Albania, Armenia, Azerbaijan and Georgia, according to a PACE Committee

Strasbourg, 09.09.2011 – The Committee on Equal Opportunities of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe (PACE) today warned that pre-natal sex selection has reached “worrying proportions” in several Council of Europe member states, in particular Albania, Armenia and Azerbaijan where the ratio is 112 boys for 100 girls, and in Georgia where the ratio is 111 boys for 100 girls.

In adopting a draft resolution based on the report by Doris Stump (Switzerland, SOC), the Committee calls on these four countries to “investigate the causes and reasons behind skewed sex ratios at birth” and to step up their efforts to “raise the status of women in society”.  Their governments should ensure the collection of reliable data on sex ratios at birth, including in different geographical areas within the same country and train medical staff about pre-natal sex selection.

The Committee believes that pre-natal sex selection should be resorted to only in order to avoid serious hereditary diseases linked to one sex, in the context of legal abortion or the use of assisted reproduction technologies. All Council of Europe member states should recommend that public hospitals instruct doctors “to withhold information about the sex of the foetus”.

The Assembly will vote on this draft resolution at its next plenary session (Strasbourg, 3-7 October 2011).

Adopted texts

The Assembly brings together 318 members from the national parliaments of the 47 member states.
President: Mevlüt Çavusoglu (Turkey, EDG) - Secretary General of the Assembly: Wojciech Sawicki.
Political groups: EPP/CD (Group of the European People's Party); SOC (Socialist Group);
EDG (European Democrat Group); ALDE (Alliance of Liberals and Democrats for Europe);
UEL (Group of the Unified European Left).